LE CIMETIERE AMERICAIN

a

PRÉSENTATION

Le cimetière provisoire
A l'origine l'Etat major avait prévu la construction de deux cimetières (Ste Honorine et Criqueville.
A partir du 7 juin les services spécialisés ("606° QM Graves Registration Unit") ont commencé à rassembler les corps (des centaines). Les hommes des "Beach group" chargés de ramasser les cadavres se trouvent vite confrontés à plusieurs difficultés : l'abondance de corps sur la plage et sur la tête de pont ; la difficulté de travailler sous les tirs ennemis ; le manque d'hommes pour ce travail car les "engineers" sont très occupés à ouvrir les sorties deplage et à déminer le secteur.
Aussi un premier cimetière provisoire fut créé, le 7 juin, au pied de la falaise de Vierville/St Laurent. Un panneau indique la localisation de ce cimetière provisoire sur la route côtière entre Vierville et St Laurent.
Ensuite, l'on réalisa la construction d'un cimetière définitif sur la falaise entre Le Ruquet et Colleville, et progressivement en 3 mois, les corps y furent transférés. C'est un cimetière simple où les morts ensevelis dans de sacs sont enterrés en ligne ; une croix indique le nom du soldat et la date de sa mort.

Combien de Gi's enterrés au début ?
-La construction du premier premier cimetière débuta le 7 juin et au 10 juin,457 américains y sont enterrés.
-le cimetière N°2 débute le 10 juin (correspondant à l'actuel cimetière)où sont transferrés les corps du cimetière N°1 : 775 américains et 200 allemands y sont enterrés.
Le 26 juin : 1510 américains, 48 alliés et 606 allemands y sont enterrés.
A noter que les travaux sont réalisés par des prisonniers de guerre venant du camp établi au Ruquet.

Le regroupement
En 1947 les autorités américaines décident de regrouper les cimetières (24 en France dont 10 en Basse Normandie et des centaines en Europe). Ainsi, cinq cimetières sont créés en France dont deux sites en Normandie : Colleville sur Mer, au dessus de la plage d'Omaha Beach et Saint James dans le Manche

L'organisation
L'organisation et l'entretien du cimetière (et du mémorial) a été confié à 1'"American Battle Monuments Commission". Cette Commission fut créée en Mars 1923, par une loi du Congrès américain, et a pour mission la construction et l'entretien permanent des Cimetières et Monuments commémoratifs situés en terre étrangère. Le cimetière est supervisé par un "superintendant" américain. Environ 20 employés français entretiennent journellement le cimetière.

L'emplacement
L'emplacement du cimetière américain de Normandie a été choisi en raison de sa situation historique, sur un vaste plateau, au sommet d'une falaise dominant la fameuse plage d'"0maha" qui fut le théâtre de la plus grande opération amphibie de débarquement de troupes de l'histoire. Le nom de "Normandie" a été officiellement attribue à ce cimetière en raison de la province où il est situé. L'Etat français a concédé gratuitement les terrains nécessaires.

Monument indiquant le premier cimetière
Il se situe sur le bord de la route longeant la mer, entre St Laurent et Vierville. Il est peu visible,car enserré par les jardins des villas voisines. Voir les photos

Superficie
L'ensemble de cette nécropole couvre environ 70 hectares environ 1 km de long en haut de la falaise de la plage sur 600 m de large. La libre disposition de ce terrain a été accordée à perpétuité par Le Gouvernement français en témoignage de gratitude pour la libération de son territoire lors de la deuxième Guerre Mondiale, et comprend un droit de passage de 800 mètres de long, entre la route nationale 814 et l'entrée principale du cimetière. 

La construction
La construction de ce Cimetière et du Mémorial fut terminée en 1956; l'inauguration eut lieu le 19 juillet de la même année. Les architectes qui ont conçu le cimetière et le mémorial sont MM. Harbeson, Hough, Livingston & Larson de Philadelphie, Pennsylvanie. L'architecte paysagiste est Mr. Markley Stevenson, également de Philadelphie.

Accès (voir le plan d'accès)
La route d'accès au cimetière part du rond point sur la route nationale 514, et se déroule sur 800 m jusqu'à l'entrée principale à l'angle sud-ouest du cimetière, entre des haies de caractère typiquement normand.
A l'ouest de celle-ci se trouvent les bâtiments de service, avec les puits profonds qui alimentent le cimetière en eau, les réservoirs et la station de pompage. A l'opposé se situent les parkings.

Disposition
Au-delà du bâtiment de réception des visiteurs, on découvre 
- les 10 carrés des tombes
- le Mémorial : colonnade en demi cercle avec une loggia présentant des cartes de batailles. Une grande statue orne l'esplanade. Derrière on accède au jardin du souvenir avec le nom des disparus.
- un bassin surplombé par 2 mats où flotte le drapeau américain
- la chapelle parmi les tombes, au cœur du cimetière
- un belvédère face à la plage d'Omaha 

Le cimetière est de forme rectangulaire, ses allées principales forment une croix latine. Voir le plan

Végétation
Les pelouses impeccables du cimetière sont parsemées et bordées de nombreux massifs végétaux composés essentiellement de pins d'Autriche intercalés de lauriers, cyprès et chêne verts. Les allées du jardin des disparus sont bordées de roses (polyantha), les autres allées sont bordées de peupliers.
Visiteurs
Environ 1,2 millions de visiteurs viennent chaque année se souvenir du sacrifice de ces soldats.

MEMORIAL DAY
Le "MEMORIAL DAY", jour du souvenir, honore fin mai la mémoire des soldats américains morts. Depuis 1971, c'est une fête américaine nationale, jour de recueillement, fixée le dernier lundi de mai. A cette occasion, mais aussi pour le 6 juin et autres cérémonies, deux petits drapeaux, américain et français, sont disposés au pied de chaque tombe.Une association française "les fleurs de la mémoire" fleurit bénévolement les tombes des soldats américains, au moins une fois par an, le jour du Memorial day..

Site officiel américain " NORMANDY AMERICAN CEMETERY AND MEMORIAL"