RESISTANCE

Désiré Lemière, paysan, facteur et résistant, membre du réseau "alliance"
fusillé le 6 juin 1944 à la prison de Caen

Désiré Lemière dit "Chordeille"

Désiré Lemière, né le 9 novembre 1887 à Louvières, est marié et a trois enfants. Il est agriculteur dans la commune de St Laurent/Mer mais son travail est réduit en raison de l'impossibilité d'exploiter une partie de ses terres en raison de la présence mines, aussi devient-il le "facteur" que l'on voyait chaque jour sur son vélo de Saint Laurent à Colleville.

Le responsable du renseignement du secteur, Georges Thomine, pêcheur de Port en Bessin âgé de 38 ans, le contacte et Désiré Lemière rentre dans les rangs de la résistance le 1° janvier 1943 au seind u réseau Alliance. Une équipe locale se forme avec :Albert Anne, forgeron-charron, d'Asnières ; Robert Boulard facteur à Trévières; Charles Olard, le receveur du bureau de poste de St Laurent.

Ainsi pouvait-il observer à son aise les réalisations allemandes de dispositifs de défense du fameux "mur de l'atlantique" : construction de casemates et canons, emplacement des champs de mines, position des troupes.... Il transmettait ses observations et renseignements qui étaient ensuite collectés par Robert Drouin, le responsable du Calvados du groupe "Alliance", qui ainsi réalisait des cartes très précises du littoral.

Il est arrêté le 5 mai 1944 par la Gestapo (lire le témoignage de sa fille Simone) et sera exécuté à la prison de Caen le 6 juin 1944 avec ses amis du réseau.
Son corps, ainsi que celui des autres fusillés de Caen, n'a jamais été retrouvé.
Désormais une rue de Saint Laurent sur Mer porte son nom.